Qui suis-je ?

Pour en savoir un peu plus...

Virginie, 40 ans, mariée, maman d'une puce de 9 ans et mes ami(e)s me voient comme plutôt active ;)
J'ai un chat (Sanka, yeah, rastarocket boy !), et une chienne (Nala, qui n'a rien de la lionne du roi lion, mais on l'aime quand même ;)

J’ai toujours eu besoin de faire de multiples choses…
Même enfant, il m’était impossible de rester cantonnée à une seule activité.
Néanmoins, la lecture m’a toujours accompagnée.
L’écriture est venue plus tardivement. Une envie de longue date sans oser franchir le pas... Souvent, le quotidien nous empêche de pouvoir faire tout ce que l'on aimerait, la peur de l'échec aussi. Mais personne ne vivra nos rêves à notre place. Avec l’âge on apprend à s’écouter et à s’assumer

J’ai toujours eu le besoin de me rendre utile, d’aider les gens autour de moi à aller bien… Et avec l’écriture, j’ai l’impression de pouvoir y arriver par un autre biais et surtout, d'avoir la possibilité de toucher plus de monde.
Ce qui me motive ? Vous faire rêver, rire... Partager des émotions, de la légèreté ou des sujets sérieux, faire pétiller votre âme et votre coeur, vivre des aventures improbables par procuration, créer du lien entre les individus (oui, ça fait beaucoup de choses...).

Bien sûr, je suis passionnée de lecture. Mes coups de coeurs vont à Robin Hobb (toutes ses sagas sans exception), Bernard Werber, Gilles Legardinier, Franck Thilliez, mais aussi Elena Ferrante, Sophie Jomain, Kate Morton, Jonas Jonasson, dernièrement Gabriel Tallent, Aurélie Valognes, Virginie Grimaldi, Clarence Pitz, Cyril Carrere, Olivier Norek... et tant d’autres (Boris Vian, Georges Orwell - celui qui m'a le plus marqué avec 1984 et la ferme des animaux -, Ayerdhal, Tolkien , Stephen King...).

L’embryon de «Et demain l’éternité» a prit forme dans mon esprit en 2014. Il faudra attendre janvier 2018 pour libérer le temps nécessaire à sa réalisation - principalement la nuit.

C’est mon premier roman : ça ne sera pas le dernier !
Une dynamique est enclenchée.
En espérant que mon univers vous emporte...
Sincèrement.

signature sarah

Mais aussi...

Un gîte touristique

Depuis 2017, nous avons réalisé, avec mon mari, un rêve de jeunesse : l'ouverture d'un gîte touristique. Une sacré aventure - partagée avec notre amour de petite fille - qui vient enrichir notre quotidien.
L'occasion de rencontrer des personnes d’horizons variés, et de s'ouvrir à de nouvelles cultures. 
Et puis, quel plaisir de vivre et de proposer cet endroit de rêve dans le cadre de vacances...
Dans l'avenir, je songe de plus en plus à le faire évoluer en résidence d'auteur(e)s en hors saison... Affaire à suivre.